Residency

Lyse Fournier : Aurores Boréales

« Des aurores boréales ont été vues.
C’était en 2003 en Haute-Savoie.
Elles sont là.
Ma recherche commence ici.
Je réunis tout un tas d’informations,
des écrits d’astrophysiciens du CNRS aux récits plus ésotériques sur le cosmos,
j’assemble tous les indices possibles pour espérer observer ces aurores.
Nous entrons dans une phase de dormance solaire,
la tâche ne sera pas facile.
Elles sont là, mais on ne peut pas toujours les voir à l’œil nu,
mon appareil photo me servira de lunettes.
Là sur les platières de Flaine,
ce désert de pierre lunaire,
je débute mes observations.
Il faut attendre longtemps, longtemps regarder le ciel,
une quête presque impossible, absurde.
J’ai vu.
J’ai cru voir les aurores ; ses couleurs apparaître.
L’attente a transformé ma perception du réel en fantasme,
je bascule dans la fiction.
J’invente un récit faisant état de mon souvenir,
la sensation d’un paysage immense et désertique. »

(Lyse Fournier, août 2021)

Appel à projet 2023
Deadline le 23.04.23

from 10 march to 23 april
« Résidence itinérante » 2023
Recherche et création sur le territoire alpin
(Haute-Savoie, Savoie, Isère)
Adressée aux artistes-auteurs

Le réseau Altitudes – art contemporain en territoire alpin regroupe depuis 2017 les lieux de création contemporaine en arts visuels dans les Alpes du Nord françaises, dans les départements de la Haute-Savoie, de la Savoie et d’Isère. Les projets du réseau valorisent les actions de ses membres et la création des artistes contemporains dans le milieu alpin français, en zone urbaine, rurale, lacustre et / ou montagnarde. Le réseau Altitudes met en place des actions fédératrices orientées sur les spécificités territoriales (géographiques, économiques, humaines).

Le réseau Altitudes est implanté dans une région montagnarde, abritant le toit de l’Europe (le Mont-Blanc, alt. 4809 m) et des paysages où la faune et la flore sont uniques. Comme le reflète la pluralité des lieux d’ancrage du réseau, les Alpes du Nord sont l’abri de plusieurs lacs (notamment le Lac d’Annecy, le Lac du Bourget, et le Lac Léman) et glaciers, où l’eau sous tous ses états se mêle aux différents minéraux et sols.

Ce territoire donne lieu à un ensemble d’activités touristiques et économiques diverses autour des sports d’hiver et d’été. Par ailleurs, de nombreuses entrepris
En 2023, Altitudes fédère 18 structures ayant des missions de formation, d’expérimentation, de production et de diffusion de l’art contemporain à :

- Annecy (alt. de 396 m à 447 m) :
- L’ESAAA – École supérieure d’art Annecy Alpes
- La Fondation Jean-Marc et Claudine Salomon - Espace d’art contemporain Le Mikado
- Le Point Commun
- ImagesPassages, art visuels et numériques contemporains
- L’ Artothèque Bonlieu

- Ugine (alt. 411 m) : Curiox, Centre d’Art et de Rencontre
- Thonon-les-Bains (alt. 413 m) : La Chapelle de la Visitation
- Annemasse (alt. 437 m) : La Villa du Parc – centre d’art contemporain
- La Roche-Sur Foron (alt. 545 m) : L’Angle – espace d’art contemporain
- Saint-Gervais les Bains (alt. 800 m) : Archipel Art Contemporain
- Plateau d’Assy (alt. 1000 m) : Espace CREMERIE
- Flaine (alt. 1600 m) : Le Centre d’art contemporain de Flaine
- Aix-les-Bains : Solarium Tournant
- Copponex (alt. 453 m) : Le Pôle Land Art Départemental (PLAD) à la Ferme de Chosal
- Cluses (alt. 481 m) : Punctum Remotum
- Grenoble (alt. 212m) : L’envers des Pentes
- Chamonix (alt. 1005m) : Artocène

La résidence
La résidence devra s’implanter au sein de deux structures minimum dans les 18 lieux qui composent le réseau. Le temps de résidence sera réparti sur plusieurs structures, proposées par le réseau au regard des projets retenus.

S’appuyant sur ce maillage d’acteurs professionnels, le réseau Altitudes met en place une résidence de recherche et de création sur le territoire alpin, qui sera accueillie par plusieurs des structures du réseau autant au niveau de la production que dans sa diffusion, afin de permettre à un artiste ayant un projet résonnant avec le milieu alpin de travailler sur place plusieurs semaines.
Le projet sera choisi en fonction de son approche originale des spécificités du territoire concerné (géographique, économique, social, etc.), de son ambition de recherche et de sa pertinence dans la pratique de l’artiste.

Calendrier
– 10 mars 2023 : lancement de l’appel à projets
– 23 avril 2023 à minuit : date limite d’envoi des dossiers
– mi mai : jury
– fin 2023 : accueil et résidence

Modalités de la résidence
La sélection se fait sur dossier, un SEUL PDF nommé NOM_prénom,
contenant tous les documents dans cet ordre :
- une courte présentation du projet (max 2 pages A4)
- un portfolio à jour
- un CV à jour avec numéro de SIRET et numéro d’ordre

> Sans ces informations respectées le dossier ne pourra pas être pris en compte.

La présence de l’artiste est obligatoire sur une période de 3 semaines minimum à 5 semaines maximum, sur deux ou plusieurs lieux du réseau choisis à l’avance par le jury et l’artiste sélectionné.
Cette résidence se finira par un temps de restitution dans un des lieux du réseau choisi.

Aucun médium n’est imposé.

A envoyer par mail avant le 23 avril à minuit à l’adresse :
reseau.altitudes@gmail.com

Une allocation de 1500 euros NET est prévue pour le résident sur présentation d’une facture.
Un numéro de SIRET au nom de l’artiste-auteur est obligatoire, nous n’accepterons pas d’autre moyen de réglement.
L’hébergement est pris en charge par le réseau et les structures qui accueillent le résident.
L’A/R et les déplacements sur le territoire sont pris en charge à hauteur de 500 euros maximum.
Une enveloppe potentielle de production de 1000 euros est prévue. Les frais de production et de déplacement sont remboursables uniquement sur présentation de justificatif.

Pour toute information reseau-altitudes@gmail.com
Facebook : Réseau Altitudes
Instagram : @reseau_altitudes
Web : www.reseau-altitudes.fr

Le réseau Altitudes reçoit le soutien du Département de la Haute-Savoie

Louise Deltrieux : Caméra plantes

from 1st june to 30 july
Peut-on filmer avec les plantes, et que filmer avec elles ? Le projet de la Caméra-Plante tente de répondre à ces questions en détournant la technique de l’anthotype pour proposer une pratique cinématographique survivaliste : ralentir la capture des images en adoptant un rythme végétal.

Appel à projet : "Résidence itinérante 2022"

from 20 september to 31 october
Les documents à fournir en un seul pdf sont :
- Présentation du projet (2 pages max)
- Portfolio
- Cv
Envoyer à l'adresse : reseau.altitudes@gmail.com